Aller au contenu principal

Restauration du triporteur Maugein

Triporteur Maugein frères

Ce triporteur Lambretta aux couleurs de l’usine Maugein Frères est une pièce phare de la collection du pôle accordéons. La ville de Tulle en fait l’acquisition en 2001 auprès de la Manufacture d’Accordéons Maugein.

L’entreprise Maugein nait en 1919, lorsqu’un ouvrier de la manufacture d’accordéons Dedenis de Brive, Jean Maugein, s’installe à son compte à Tulle. Rejoint par ses frères en 1920, ils deviendront des acteurs importants de l’histoire de la fabrication et de la pratique de l’accordéon. L’entreprise sera en effet représentée par des accordéonistes vedettes tel que Gus Viseur, André Verchuren et même Bourvil.

 

Dès la fin de l’année 1957, l’entreprise fait l’acquisition de ce triporteur publicitaire qui fait des allers-retours de la gare à l’usine pour expédier aux commanditaires, leurs instruments et ce dans la France entière, jusque dans les années 1970.

 

Afin de pouvoir exposer ce véhicule dans le parcours de la future Cité de l’Accordéon, le triporteur, qui présentait des nombreuses dégradations a fait l’objet d’opérations de restauration et de conservation afin de stabiliser son état.

 

Cette restauration importante a mobilisée de nombreux savoir-faire, associant des restaurateurs professionnels : Isabelle Devergne pour les revêtements peints, vernis et métalliques, François Duboisset pour les pneus et les matières plastiques, Patricia Dal-Pra pour la restauration textile de la capote et les membres du Rétromobil club de Tulle pour le nettoyage et le remontage des parties mécaniques.

 

Ces opérations ont été financées par la ville de Tulle et le Ministère de la Culture - DRAC de la Nouvelle Aquitaine avec le soutien de la Fondation du Patrimoine, la Société Motul et la Manufacture d’accordéons Maugein.

La restauration du triporteur a reçu le grand prix Motul – Fondation du Patrimoine 2017.